À propos du gars qui tient la fourchette

Rémy Charest écrit depuis plus de dix ans dans le domaine du vin et de la gastronomie, pour divers magazines et journaux – et, de façon occasionnelle, à la station de radio montréalaise CJAD. Il s’intéresse à toutes les nuances des saveurs et à tous les aspects des débats entourant le monde du vin. Après trois ans comme chef de pupitre puis responsable de la section des Arts au  Soleil, le principal quotidien de Québec, il est retourné à la pige – et en a profité pour s’initier à l’oenologie au vignoble Closson Chase, en Ontario.

Plutôt bilingue, merci, il tient aussi un blogue anglais sur le vin, The Wine Case, qui ne recoupe pas beaucoup celui-ci, et un blogue bouffe anglais intitulé The Food Case.

Vous pouvez recevoir les mises à jour de ce blogue en cliquant ici.

3 réponses à “À propos du gars qui tient la fourchette

  1. Pingback: lacapitaleblogue.com | Chronique du 18 octobre 2010 – Avant 9 h, tout est possible

  2. Monsieur Charest,

    Vous l’ignorez mais vous m’avez fait un énorme plaisir en publiant ce superbe article sur le Yquem de l’huile d’olive que j’ai découvert au hasard de mes « recherches gastronomes » : je suis le gérant du domaine de la Colombe d’Or dans les Alpilles en Provence.
    Merci de ces éloges qui nous ont beaucoup touché, c’est toujours pour nous une immense satisfaction d’ être reconnus par de vrais connaisseurs de la gastronomie.

    Si vous deviez revenir en France un jour, n’hésitez pas à venir nous voir en Provence au « Secret des Sources » à Mouries, à quelques km des Baux, c’est une maisons d’hôtes que nous avons au milieu du domaine : elle est magnifique et pleine de charme. Elle vient d’être reprise dans le guide des plus belles maisons d’hôtes de France.
    Nous vous y accueillerons avec tres grand plaisir.
    Merci encore,
    Tres cordialement,
    Alain Vanlaetem

    • Rémy

      Merci beaucoup de votre commentaire, qui me touche aussi beaucoup. Vos huiles méritent bien des éloges, et j’espère avoir l’occasion d’y goûter de nouveau bientôt. Si j’ai l’occasion de retourner dans la région des Baux, soyez assuré que je passerai voir l’endroit où se fait ce superbe travail d’artisan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s